Discipline Fondamentale Biologie

Objectifs généraux

L’enseignement de la biologie

  • permet d’acquérir une meilleure connaissance de la nature. Il stimule la curiosité et le plaisir de découvrir par le contact avec les êtres vivants. Il sensibilise aux beautés de la nature;
  • permet d’accéder à une meilleure compréhension de la vie par une approche expérimentale et une vision historique et épistémologique;
  • permet de comprendre la nature par la connaissance des êtres vivants, des grandes communautés de vie, de leur dynamique et de leur rapports, ainsi que de l’impact de l’homme sur ces derniers. L’enseignement de la biologie sensibilise l’élève à la responsabilité de l’homme vis-à-vis de la nature;
  • apporte sa contribution à la recherche personnelle d’un sens à la vie ainsi qu’à une éducation à la santé de l’homme dans son environnement. Il aide l’élève dans sa recherche d’une philosophie personnelle vis-à-vis de la biosphère tendant à un développement harmonieux de l’individu en équilibre avec son environnement. L’enseignement de la biologie introduit des références scientifiques dans les représentations quotidiennes du monde vivant.

Pour la DF, les objectifs fondamentaux doivent répondre aux besoins d’étudiants qui ne se destinent pas (ou pas obligatoirement) à des professions qui exigent des connaissances techniques en biologie.

L’enseignement a lieu aux degrés 10 et 11, par cours et laboratoire/travaux sur le terrain, à raison de 1 heure de cours hebdomadaire et 2 heures de TP (classes dédoublées) toutes les 2 semaines.

En dehors de collaborations ponctuelles, voire d’ouvertures proposées par l’enseignant, le temps réservé au fondamentum ne comprend pas de cours interdisciplinaire intégré de manière durable.

L’évaluation, continue, porte sur l’acquisition des connaissances présentées aux cours et/ou abordées aux travaux pratiques (travaux écrits, comptes-rendus d’observations, rapports, analyses de documents, exposés, …)

Connaissances

I Introduction

  • dans une perspective historique, se situer par rapport au temps et par rapport à l’espace
  • situer la biologie, science expérimentale, par rapport aux autres disciplines
  • réactualiser les acquis

Remarque: ces éléments introductifs peuvent être envisagés ponctuellement de manière interdisciplinaire (géographie, histoire, chimie)

II Organisation des êtres vivants: structures et échanges

  • avoir une vision globale des niveaux d’organisation des systèmes vivants
  • avoir une connaissance des principales unités systématiques
  • avoir une vision globale des transferts de matière et des flux d’énergie chez les êtres vivants (notions de métabolisme)
  • prendre conscience de la diversité des ressources alimentaires et des adaptations qu’elles déterminent.

III Croissance, reproduction et développement

  • comprendre les mécanismes de la multipli-cation cellulaire (mitose, chromosomes, ADN) et asexuée en tant que:
    • facteur de renouvellement (régénération, cicatrisation) et de maintien
    • modalité de reproduction conforme
  • comprendre les principales modalités de la reproduction sexuée, source de diversité: méiose, fécondation, appareil reproducteur, notion de développement, corrélations nerveuses et hormonales (accent porté sur le cas humain
  • comprendre les enjeux historiques et futurs, éthiques et techniques de la reproduction humaine, une des préoccupation majeure de l’humanité: reproduction assistée, hygiène et prévention.

IV Maintien et évolution des espèces

  • dégager l’existence et la variabilité des caractères innés et acquis
  • comprendre les mécanismes de transmission des caractères héréditaires
  • appréhender les relations gène – protéine – caractère
  • comprendre les enjeux techniques, économiques, écologiques et éthiques liés au développement de la génétique
  • prendre conscience du cheminement des idées en matière d’évolution

Savoir-faire

La liste qui suit, partiellement reprise des PEC, s’inscrit dans la continuité de la démarche “Recherche-découverte” appliquée aux degrés du secondaire I:

  • découvrir, observer et décrire des situations et des processus
  • collecter et classer: élaborer des critères de différenciation et de classification, détermination d’espèces
  • manier des appareils d’observation optiques et autres
  • formuler des hypothèses
  • planifier des expériences en adoptant une attitude responsable, élaborer des protocoles de travail, les exécuter, les évaluer
  • tester et évaluer les résultats obtenus, estimer la vraisemblance des résultats
  • décrire verbalement, représenter graphiquement les résultats obtenus
  • développer des modèles, les expérimenter
  • analyser des textes scientifiques simples

Attitudes

  • avoir une attitude critique par rapport à la méthode de travail et aux interprétations
  • adopter un regard “biologique” qui s’impose dans la société actuelle. Il suppose une pensée comparative et globale, susceptible d’avoir son poids dans des décisions d’ordre personnel, politique et économique
  • respecter la vie, dans la conscience que l’homme fait partie de la nature