Information de la direction à l’attention des parents des élèves du Lycée Blaise-Cendrars, 9 avril 2020

Information à l’attention des parents des élèves du Lycée Blaise-Cendrars

La Chaux-de-Fonds, le 9 avril 2020

Madame, Monsieur, chers parents,

Cela fait quatre semaines à présent que notre lycée a fermé ses portes en raison de la pandémie de coronovarius et que nous avons dû nous réinventer dans le cadre de l’enseignement à distance.

Nous sommes conscients, vous l’êtes aussi, de l’imperfection de ce système qui ne peut que partiellement remplacer les cours donnés dans les salles de classe. Toutefois, au vu des retours qui nous sont parvenus, nous sommes convaincus que vos enfants ainsi que l’ensemble de leurs enseignants sont parvenus à s’adapter à ces conditions singulières et que les apprentissages qui doivent prolonger ou clore leur formation dans notre lycée continuent de se faire de façon plus que satisfaisante, même si, inexorablement, le rythme s’en est trouvé ralenti.

Vous vous interrogez évidemment sur la manière dont se dérouleront les dernières semaines d’école, sur les critères qui seront pris en considération pour déterminer la promotion ou la non-promotion de vos enfants, et sur la question du maintien ou non de la session d’examens de maturité. Après les dernières annonces faites par le Conseil fédéral le mercredi 8 avril et compte tenu des informations qui nous ont été transmises par le Département de l’Éducation et de la Famille (DEF) du Canton de Neuchâtel, nous pouvons vous communiquer les éléments suivants, empreints malheureusement, comme vous le constaterez, de beaucoup d’incertitudes :

Suite et fin de l’année scolaire

Les autorités fédérales ont décidé de prolonger jusqu’au 26 avril les mesures de semi-confinement édictées il y a quatre semaines. Aucune décision spécifique concernant la réouverture des écoles après cette date n’a été annoncée. Toutefois, comme le déconfinement se fera de façon graduelle et qu’on évitera de rouvrir en priorité les lieux et les institutions favorisant le brassage de la population et donc, potentiellement, l’éclosion de nouveaux foyers d’infection, nous pouvons faire l’hypothèse que la fermeture des écoles se prolongera au-delà du mois d’avril. Cette hypothèse n’engage bien sûr que la direction de notre lycée.

Promotion de 1e en 2e et de 2e en 3e

Une première information essentielle est que l’année en cours, même si elle aura été en partie tronquée, sera comptée. Autrement dit, l’idée d’envisager un redoublement général sous prétexte que le programme de l’année n’a pu être traité intégralement est écartée. Mais cela ne signifie pas non plus, a contrario, que tous les élèves bénéficieront, vu les circonstances exceptionnelles créées par la pandémie, d’une promotion automatique au degré supérieur.

En l’état actuel de nos connaissances et considérant que les cours pourraient tout de même reprendre normalement avant la fin de l’année scolaire, il est convenu que la décision de promotion ou non-promotion des élèves se basera sur les résultats obtenus tout au long de l’année. Certaines évaluations durant les semaines d’enseignement à distance demeurent possibles, mais elles sont plus rares puisque les bonnes conditions de réalisation des épreuves et l’égalité de traitement ne sont pas systématiquement garanties ; en conséquence, il est vraisemblable que le nombre total de notes par discipline sera cette année inférieur à ce qu’il est habituellement.

Dans le cas d’une prolongation de la fermeture du lycée, les critères de promotion seront nécessairement rediscutés. Divers scénarios sont à l’étude. Vous serez tenus informés dès qu’une décision aura été prise.

Examens de maturité (3e année)

En fonction des informations à notre disposition actuellement, nous devons considérer que les examens écrits et oraux auront lieu selon le programme et le calendrier prévus (du lundi 25 mai au jeudi 18 juin). Cette annonce a été faite aux élèves et aux enseignants dès après la fermeture de notre lycée ; elle reste valable aujourd’hui et chacun-e doit donc continuer à tout mettre en œuvre pour se préparer à cette échéance importante. Une nuance doit également être soulignée ici, déjà communiquée précédemment : les sujets abordés par les professeurs durant la période de l’enseignement à distance ne seront pas intégrés à la matière des examens.

Au même titre que pour la question des promotions, en cas de prolongation de la fermeture des écoles, il est vraisemblable que les modalités d’organisation des examens seront revues. Mais quelle que soit la forme que prendront au final ces examens et même s’ils devaient en dernier recours être annulés, la Confédération et le Canton de Neuchâtel garantissent que tous les élèves de 3e année conserveront la possibilité d’obtenir leur certificat de maturité et donc d’entamer des études supérieures cet automne. Si un nouveau scénario se met en place, vous serez là aussi immédiatement informés.

Enseignement à distance : rappel sur les principes adoptés au Lycée Blaise-Cendrars

La façon dont la relation de travail entre les enseignants du lycée et vos enfants s’est nouée ces dernières semaines a suscité diverses interrogations de votre part et cela est parfaitement compréhensible tant la situation que nous traversons est inédite et déconcertante. Nous indiquons ici les grandes orientations que nous avons prises pour mettre en œuvre l’enseignement à distance dans notre établissement, en espérant ainsi dissiper certains doutes qui ont pu vous habiter récemment.

  • De façon générale, nous avons incité les enseignants à faire preuve de mesure dans la quantité de travail distribuée à vos enfants, sachant que les conditions d’apprentissage à domicile peuvent varier considérablement de cas en cas et que dans certaines familles un ordinateur unique doit être partagé entre plusieurs enfants et un parent en télétravail. Nous n’avons pas, dans la situation de crise que nous connaissons, à favoriser l’émergence de tensions supplémentaires dans les êtres et dans les foyers.
  • Afin que les élèves puissent s’organiser harmonieusement dans leur travail, nous avons prié les enseignants de distribuer des devoirs une fois par semaine et de réserver une semaine complète pour leur réalisation. Ce principe permet également qu’un contact hebdomadaire minimum ait lien entre les classes et les enseignants.
  • Quant aux outils numériques et aux canaux de communication à mobiliser, nous avons demandé à notre corps enseignant de privilégier la messagerie rpn (chaque élève dispose d’une adresse mail) et la plateforme Moodle intégrée à notre site internet. D’autres outils sont à la disposition des professeurs, notamment pour organiser des vidéoconférences avec leurs classes. Ceux-ci ont la liberté d’y recourir ou non, selon l’intérêt pédagogique qu’ils représentent, et pour autant qu’ils respectent le principe de la protection des données (à ce titre, l’application Zoom a été proscrite). A noter que nous avons invité les enseignants à utiliser parcimonieusement le principe de la vidéoconférence, sachant, pour les raisons évoquées ci-dessus, que réunir l’ensemble d’une classe, même durant les périodes prévues à l’horaire, n’est pas systématiquement possible.
  • Les évaluations, quant à elles, demeurent possibles comme indiqué précédemment, pour autant qu’elles soient compatibles avec l’enseignement à distance et l’égalité de traitement. Si la fermeture se prolonge, cette question devra être réexaminée.

En espérant sincèrement que ces diverses informations seront de nature à éclairer la situation actuelle de vos enfants au sein de notre lycée et en espérant tout aussi sincèrement que vous-mêmes et vos proches traversez cette période troublée sans heurts majeurs, nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, chers parents, nos meilleures pensées.

Martine Walzer Palomo
Directrice adjointe
Michel Augsburger
Directeur adjoint
Christophe Stawarz
Directeur